LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

14 juillet 2011

Comme ils perlent à nos cils les lambeaux de l'enfance

  . . . . . .                               Les dessins de Germaine http://memoireduvent.canalblog.com/albums/les_dessins_de_germaine/index.html
Posté par memoire du vent à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2011

Créer - voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légère.    Nietzsche
Posté par memoire du vent à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2011

Norbert Paganelli - A notti aspetta / La nuit attend

    La pénombre et la nuit attirent bien plus les poètes que l’aveuglante clarté du jour avec son cortège de certitudes et de vérités révélées. On ne s’étonnera pas, dans ces conditions, que la poésie insulaire y soit également sensible, malgré le  rayonnement solaire intense qui baigne la Corse une bonne partie de l’année. Mais de quelle nuit s’agit-il donc ? De celle qui rend visible les étoiles lointaines ? De celle dont on attend la venue, après la brûlure d’un feu intense, ou de celle dont la beauté insolente... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2011

Posté par memoire du vent à 19:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2011

Lisa Hannigan

Posté par memoire du vent à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2011

sogni di verdure ;)

    Seulementse laisser faire,jeter un oeilde-ci, de-làsur un brin de verdure,un silence intérieur,la naissance d'un bruit,d'une image sur un mur,d'un bond en avantvers toute viequi tourne au coin de la rue,dans un bois,une plaine,un fouillis d'herbesou d'insectes,sur les bords d'une eau fraiche,d'un ruisseau,d'un océanou d'un ciel...Un bond,un gestevers tout ce qui partbien souventd'abord du bout du coeur... Bernard Perroy
Posté par memoire du vent à 13:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juin 2011

A travers les branches nues

  A travers les branches nuesLes branches nues de marstout contre la vitre.Dans moins d'un rien elles sombrerontdans l'obscur de mars.Mais elles sont encore douces et visibles,plus belles que les mots ne sauraient dire.Avant de s'en aller il est encore temps de penserà ce qu'elles ont voulu nous dire,à ce qu'elles sont encore.On dirait que l'on a toujoursvu sa vie à traversles branches nues, douces,et les épaisses branches couvertes d'écorces.Un trellis de l'air et de la vie,et tout ce qui file.La ramure silencieuse est de moins... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2011

Chevauchée d'enfance par un bois enneigé

L'enfant devait chevaucherà travers le bois enneigéavant de savoir direun mot humain.Le bois le savaitet devenaitun unique océand'écoute.Par une suite de jours de mauvais temps,la congère s'était amassée. Muette, épaisse.Tempête grondante, bourrasque de neige.Mais mille choses se passèrent.Clic-clic, parole de congère, que nul n'entendaitsinon les élusdans le bois.La congère s'affaissait en cliquetis minuscules,en petites secousses imperceptibles.Les oreilles qui les comprenaients'en saisirent.Alors vint le nouvel enfant à chevalà... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2011

Posté par memoire du vent à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2011

Le petit potager d'une novice.

 Poussera, poussera pas,     sous le regard protecteur des totems ?
Posté par memoire du vent à 12:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]