LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

03 avril 2011

Jackson Pollock

Lavender Mist: Number 1, 1950, Jackson Pollock. Oil on canvas, Oil, enamel, and aluminum on canvas; 221 x 300 cm   http://fr.wikipedia.org/wiki/Jackson_Pollock
Posté par memoire du vent à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 mars 2011

Le grand chêne

Posté par memoire du vent à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2011

Une gorgée d'azur - Bernard Perroy

  Vient de paraître aus Editions Al Manar Une gorgée d'azur, de Bernard Perroy (France) et Rachid Koraïchi (Algérie)     "Poème unique d'encre et de mots... Un seul poème ; puisque la vie, avec son autre versant, la mort, ne forment qu'un ; puisque tout se rassemble toujours malgré l'éparpillement apparent du monde ; puisque tout ce décline d'une seule et même déclinaison dont le nom nous échappe... Un seul poème pour une unique mélodie, celle du bleu qui "perle" du coeur "à toute heure"... Poème unique en sept... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2011

Exposition - "Miroir pour l'arbre"

  Forêt silencieuse…   Forêt silencieuse, bouquet de troncs comme de petits bouleaux rangés sagement côte à côte et pourtant majestueux sous leurs robes jaunes ou écarlates…   Ils me parlent soudain plus profondément encore quand ils se parent de longues traînées de nacre, comme les restes somptueux d'une pluie de neige… . Bernard Perroy . “Miroir pour l'arbre” est EXPOSÉ (peintures et textes) du 7 mars au 15 mars à l'ENSIP ( l'École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers). Université de Poitiers... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 06:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2011

Jef Aérosol

  à Jef .Il arracheaux heures,aux joies,aux regards démunisou remplis de malice,des lambeaux d'ombreset de couleurs,pour nos yeux,l'art darre darre,vite fait bien fait,qui s'empressede chatouiller nos coeurs... Bernard Perroy   http://fr.wikipedia.org/wiki/Jef_A%C3%A9rosol http://www.jefaerosol.com/
Posté par memoire du vent à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 février 2011

Emma

"Emma" de Têtes Raides, en duo avec Jeanne Moreau
Posté par memoire du vent à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2011

;-)

. Page après page... .
Posté par memoire du vent à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2011

Épitaphe

.Lorsque je serai mort, avec de la poussièresur les buis - et les chiens joueront avec les enfants,personne n'est en faute - le soleilluira dans l'étang pour se délasser,au matin sur les plates-bandes une buée perle ;emmêlé avec les plantes je croîtrai parmi elles,éparpillé avec les graines, délivré. Tout sera en ordre, ni plus ni moins. La naturebrouille les pistes, poursuit ses jeux, elle rit.Bienveillante avec d'autres, il le faut croire,jusqu'à les lâcher quand il lui plaît.Mais quel tremblement dans vos voix sera-t-il ... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2011

Andrée Chedid

    « Rien, en Poésie, ne s'achève. Tout est en route, à jamais. En d'autres temps, d'autres termes, d'autres élans, la Poésie, comme l'amour, se réinvente par-delà toute prescription. Ne sommes-nous pas, en premier lieu, des créatures éminemment poétiques ? Venues on ne sait d'où, tendues vers quelle extrémité ? Pétries par le mystère d'un insaisissable destin ? Situées sur un parcours qui ne cesse de déboucher sur l'imaginaire ? Animées d'une existence qui nous maintient — comme l'arbre — entre terre et ciel,... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 15:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2011

Jean-Pierre Abraham

.. "...Cette quête de l'immobilité, on la retrouve magnifiée dans Armen, écrit en 1967, un récit pur comme le cristal qui évoque les deux années qu'Abraham a passées dans ce phare, au large de l'île de Sein, à guider les bateaux par les feux et la corne de brume. Un livre discret que l'on se passe entre amis, depuis plus de trente ans, comme un précieux viatique. Un livre de noctambule aux pages délavées par l'écume des nuits. Un livre sur l'étirement et le resserrement, cette "pensée des heures""atteindre,... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 21:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :