LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

13 janvier 2013

Liên de Me Linh de Jean-Marc Turine

« Il s’agit d’une lettre adressée à une jeune fille vietnamienne de 17 ans, Liên, rencontrée chez elle, à Mê Linh, en 2009, lors de la réalisation d’une émission radiophonique Guerres et crimes de guerre. Liên est une victime de l’agent orange (dioxine) épandue par les armées américaines durant leur guerre au Viet Nam entre 1961 et 1975. Elle est paralysée des quatre membres, elle ne parle pas. Son handicap mental est également très lourd. Dans cette lettre, j’évoque d’autres victimes rencontrées durant ce même séjour au Viet Nam. En effet, 37 ans après la guerre, on compte encore quatre millions de victimes de l’agent orange dans le pays. Chaque année, des milliers d’enfants naissent handicapés (dont des monstres) sans que l’on puisse savoir quand cessera ce crime de guerre, qui se transmet à travers les générations. » JMT

http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-fiction-lien-de-me-linh-de-jean-marc-turine-2013-01-09

Posté par memoire du vent - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    L' Amérique...d'hier reste...

    ...redoutable aujourd'hui. Ce témoignage de "Guerres et Crimes de guerres"est trés émouvant, l'agent orange nous giffle par sa réalité.

    Merci à Liên de Me linh et à J.M. Turine.

    Bise Nathalie.
    ,

    Posté par Andre Aiello, 24 janvier 2013 à 12:00

Poster un commentaire