LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

17 novembre 2012

Sur l'épaule de l'ange

 

Courir dans les champs,

sentir le vent,

ce n'était pas assez.

Comme tous ceux

qui n'ont rien dans la tête,

moi aussi j'ai cru

qu'il fallait faire des choses.

 

Alexandre Romanès

 

Posté par memoire du vent - Des poètes, des artistes... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire