LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

27 août 2012

Acrylique sur craft

img 013

Acrylique sur craft, 69x116 cm

...s'approcher du mystère, se laisser prendre par les tendres rayons d'une lumière d'octobre aux accents mauves et roses. Le soleil vient caresser l'arbre fragile deviné dans la brume. Ami silencieux qui étale ses branches comme on s'ouvre aux souvenirs d'enfance, à ses légendes, à l'avenir aussi dont la beauté, malgré les houles, les vents ou les tempêtes de la vie, alimente en nos coeurs tant de désir de douceur et de vie...

Bernard Perroy

Posté par memoire du vent - Mes gribouillages - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Superbe...

    ...Nathalie! Tout y est, les couleurs, le fondu, le relief et l'envie de pénetrer dans cette forêt et de...t'y rencontrer.
    Bises.

    Posté par Andre Aiello, 28 août 2012 à 11:00
  • Merci André.

    Posté par nathalie, 29 août 2012 à 13:37
  • ...s'approcher du mystère, se laisser prendre par les tendres rayons d'une lumière d'octobre aux accents mauves et roses. Le soleil vient caresser l'arbre fragile deviné dans la brume. Ami silencieux qui étale ses branches comme on s'ouvre aux souvenirs d'enfance, à ses légendes, à l'avenir aussi dont la beauté, malgré les houles, les vents ou les tempêtes de la vie, alimente en nos coeurs tant de désir de douceur et de vie...

    Posté par Bernard Perroy, 15 septembre 2012 à 05:38
  • Je t'embrasse Bernard.

    Posté par nathalie, 15 septembre 2012 à 13:59

Poster un commentaire