LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

02 mars 2012

Entretien avec Alexandre Sokourov


Pour Blanche

 

Sokurov

Photo : RIA Novosti

Alexandre Nikolaïevitch Sokourov (en russe : Алекса́ндр Никола́евич Соку́ров), né le 14 juin 1951 à Podorvikha dans la région d'Irkoutsk, est un réalisateur russe.

Né dans la famille d'un officier soviétique, il est diplômé d'histoire de l'université de Nijni Novgorod en 1974, et entre l'année suivante au VGIK (Institut central du cinéma de l’URSS) de Moscou où il est l'élève de Tarkovski. La plupart des premiers travaux de Sokourov sont bannis par les autorités soviétiques. Durant cette période, il réalise un grand nombre de documentaires. C'est en 1996 avec Mère et fils qu'il accède à la reconnaissance internationale. Il réalise trois films sur des personnages historiques : Moloch sur Adolf Hitler, Taurus sur Lénine et Le Soleil sur l'empereur Hirohito. Il est aussi célèbre pour avoir tourné L'Arche russe au musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg en un seul plan-séquence de 96 minutes. Avec Faust il remporte le Lion d'or à la Mostra de Venise 2011.

 

Posté par memoire du vent - Des poètes, des artistes... - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    interessant

    trop bien,, je connaissais tarkovsky mais pas sokourov, je vais essayer de recupérer ces films, l'emission est interessante c'est pas mal d'entendre les 2 langues, j'ai de plus en plus envie de parler russe! merci pour cette decouverte

    Posté par blanche, 14 mars 2012 à 12:20
  • Alexandre Sokourov

    Mille et un mercis...je viens de découvrir un réalisateur qui parle avec des mots justes et sans détours de la guerre d'Algérie.
    Bien évidemment, j'ai écouté tout d'abord cet entretien, tant il est vrai que je l'ai faite cette "sale guerre" et que depuis quelques temps elle couvre beaucoup de médias, qui encensent le rôle joué par un certain Général.
    Si dés son arrivée, il avait annoncé son projet d'indépendance, alors qui sait si la création de L'O.A.S. se serait à ce point structurée ?
    Je pense que De Gaule une fois de plus, voulez montrez ses capacités de "Libérateur"...avec tous les méfaits que cela suppose et dont il nous en a fait découvrir quelques uns durant son "règne".
    Pardonnez moi, mais je suis aussi allergique à ce général que beaucoup vénèrent.
    A chacun son "histoire" et sa vérité.

    Bien à tous, bise à Nathalie.

    André

    Posté par Aiello, 15 mars 2012 à 17:25

Poster un commentaire