LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

27 avril 2009

Mémoire du vent

Laisse dans ton sillage..... Pars, éloigne-toi Étreins les vagues et l’air Emporte sur tes cils les nuages, les éclairs Que se brise derrière toi notre miroir Que se brise l’amphore des ans Et laisse pour nous dans ton sillage… Non ! ne laisse plutôt que les vestiges d’un soupir et de l’argile que le sang desséché dans les veines Ah ! éloigne-toi ! Non, attends encore Bientôt tu disparaîtras Alors laisse-nous tes yeux ou ton cadavre brun ou ta tunique poèmes au monde étrange au monde qui viendra avec la... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 12:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :