LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

18 mars 2009


Mangez sur l'herbe,

dépêchez-vous

un jour ou l'autre

l'herbe mangera sur vous.
.

.
Prévert

Posté par memoire du vent - Des poètes, des artistes... - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Journée de revendications

    Ce que Prévert ne dit, pas c’est que nous risquons aussi de lui nuire par nos pesticides.
    Dans cette société de consommation, tout est
    poison y compris l’homme qui ne se rebelle plus,
    comme Prévert et bien d’autres avait su le faire.

    Pour sauvegarder le peu de rêves qu’il nous reste, allons marcher ensemble, sur le pavé et
    gageons sur un avenir qui chante à nos enfants

    Posté par André Aiello, 19 mars 2009 à 11:45
  • vous êtes un doux rêveur, bien facile de revendiquer lorsque l'on est responsable de peu ... merci de ne pas comprendre les autres qui ne vous ressemblent pas, est-ce ainsi que les hommes bien penseurs agissent ... vous formez des générations de renacleurs, pour qui la valeur de curiosité et de travail ne veut plus rien dire, merci amis gauchistes, vous conduisez notre jeunesse dans le mur ...

    Posté par marcheur, 20 mars 2009 à 21:56
  • rêveurs , doux, oui.
    Résistants, sans aucun doute.
    Curieux aussi malgré vos dire.
    Citoyens du monde, assurément.

    Merci, André.
    Nathalie

    Posté par nathalie, 20 mars 2009 à 22:38
  • Printemps

    En fait, il y avait du monde et du beau
    monde, jeudi sur le pavé.
    Prévert et Paris la belle, peuvent nous
    surprendre encore au Printemps…
    Si notre marcheur a revendiqué sur mon
    écrit, qu’il sache que je lui en reconnais
    tout a fait le droit, en lui proposant toutefois
    de se défier des amalgames…je l’estimerais
    d’autant plus.
    Responsable, je l’ai été, père je le suis, résistant je le resterai.
    Mais arrêtons là, l’aspect conflictuel de nos
    ressentis.
    Le plus important, ici, me semble t’il, est de maintenir la diversité, dans une coexistence respectueuse et pacifique d’autrui.
    Pour Lucarne…et cela dans le respect du travail accompli par Nathalie.

    Bien à elle et à tous

    Posté par André Aiello, 21 mars 2009 à 17:40
  • explication

    pour un exercise de français je dois expliquez se citations, y a-t-il quelqu'un qui peut m'aider?

    Posté par sarah, 04 avril 2019 à 11:49

Poster un commentaire