LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

30 juillet 2008

Anne-José Lemonnier

.

Entre l'émotivité
de la mer
et le sang-froid
des falaises

une mouette
conjugue
sans peine
l'inconciliable

De la sérénité
ses arabesques
recousent
les déchirures

.

Anne-José Lemonnier
Falaise de proue
Rougerie

Pour lire un autre poème d'Anne-José Lemonier tiré du même recueil et accompagné d'une oeuvre de Giovanni Fattori  ICI

Posté par memoire du vent - Des poètes, des artistes... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire