LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

02 mai 2008

Photo_015
.

mendiante
les doigts engourdis
une main
récolte les pensées égarées
dans le puits sans fond de l'errance

le soleil a semé des larmes

un souffle bruisse vers l'écorce où frissonne le cœur
au bord de l'asphyxie dans le tumulte du tam-tam bondissant
quand s'épuise la langue  à dénouer  l'absence

 

.

25338380_p

Posté par memoire du vent - Mes gribouillages - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    miroir

    J'aime vos poèmes qui ne sont pas mièvres.

    Posté par Nathalie, 26 novembre 2008 à 19:04
  • Posté par nathalie, 02 décembre 2008 à 22:04

Poster un commentaire