LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

27 septembre 2007

.Chaque nuit la tristesse pose une lampe.au chevet de la joie.et déchiffre l'histoire de l'amour.                                                      Adonis
Posté par memoire du vent à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :