LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

29 juillet 2007

Nous sommes partis rejoindre les collines

. .                    À bientôt.
Posté par memoire du vent à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2007

Tiziri

Cheikh Sidi Bemol Tizirienvoyé par Elhoelho.Cheikh Sidi Bemol :  Ici  et  Là
Posté par memoire du vent à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juillet 2007

Baudelaire

..Tristesses de la lune.. Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ; Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins, Qui d'une main distraite et légère caresse Avant de s'endormir le contour de ses seins, Sur le dos satiné des molles avalanches, Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons, Et promène ses yeux sur les visions blanches Qui montent dans l'azur comme des floraisons. Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive, Elle laisse filer une larme furtive, Un poète pieux, ennemi du sommeil, Dans le creux de... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2007

Romance de la lune, lune

.La lune vint à la forgeavec ses volants de nards.L'enfant, les yeux grands ouverts,la regarde la regarde.Dans la brise qui s'émeutla lune bouge  les bras,dévoilant, lascive et pure,ses seins blancs de dur métal.Va-t'en lune, lune, lune.Si les gitans arrivaient,ils feraient avec ton coeurbagues blanches et colliers.Quand viendront les cavaliers,ils te verront sur l'enclumeétendu, les yeux fermés.Va-t'en lune, lune, lune.Je les entends chevaucher.Enfant, laisse-moi, tu froissesma blancheur amidonnée..Battant le tambour des... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2007

À Simon

.Des arbres s'inclinent pour dire adieudes fleurs qui s'ouvrent et se dressent fièrement    mettent leurs feuilles en berne pour dire adieudes routes pareilles à des tranchées entre paroles    et souffles disent adieuun corps se vêt de sable, tombe en son errance    pour dire adieules pages amoureuses de l'alphabet, de l'encre    et des poètes disent adieuet le poème a dit adieu...                         ... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 11:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juillet 2007

PAUSE

.                                                                            À la mémoire de Pierre Reverdy..Surgissentquelques oiseauxet une idée noire...Rumeur d'arbres,rumeur de trains et de moteurs,cet instant va-t-il ou vient-il ?..Le silence du soleiltraverse rires et... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 07:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juillet 2007

Salèlles 1967

.Souvenir, souvenir....                                      André, Jean-Paul et Geneviève.                                         Bénédicte et Nathalie
Posté par memoire du vent à 20:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2007

Octavio Paz

.                    AXE..Par l'aqueduc de sangmon corps dans ton corps                                        source de nuitma langue de soleil dans ta forêt                                          ... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 16:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2007

Marguerite -Taos Amrouche

.L'appel à la joie O toi, dont j'ai partagé la joie, viens !Rends-moi la joie que je t'ai donnéeDepuis longtemps, depuis trop longtempsNous étions sur le versant de l'ombreMais la lune vient d'écloreDéjà, sa clarté nous inonde. ..Marguerite-Taos Amrouche(Chant n°3 du disque "Chants berbères de Kabylie" Priméen 1967 par l'Académie du disque français).  Quelques extraits  ICI. Marie Louise-Taos Amrouche est une femme de lettres algérienne francophone et une chanteuse berbérophone, d'origine kabyle. Elle... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2007

Hamid TIBOUCHI

..3 petits textes extraits de « Parésie », éd. de l'Orycte,Paris, 1982.[repris dans le « Livre de Français, 3è année moyenne »par Keltoum DJILALI et Mina-Wahiba TOUNSI,Office National des Publications Scolaires, Alger, 2005]1.LE VIEUX PEINTRE DU DIMANCHEl'ennuyeuxavec les nuagesvoyez-vousc'est qu¹ils ne gardent jamaisla même forme        (24.2.78)..                             Hamid TIBOUCHI    ... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,