LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

27 novembre 2005

Quand Jeanne dessine...

.
Posté par memoire du vent à 16:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2005

Cauchemar

  J’ai trouvé ton image Sur le mur de la chambre Telle une ombre chinoise Apportée par la nuit Reflet du lampadaire Seul un œil brillait Terrifiée j’ai plongé Dans les prunelles noires À la lueur de tes yeux Je me suis dirigée Jusqu’à trouver ton corps Absent froid et fermé
Posté par memoire du vent à 15:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 novembre 2005

Pour Jubilation

.    L’église habillée de feuilles ( …)   8 Le poète, tandis que l’été s’élevait, disait : Je ne sais rien de ce que Vous savez, ô mon Dieu qui vivez dans le cœur de mon âme ! Et l’azur respirait sur lui comme une flamme. Et alors, tout empli du large et profond souffle, il rendait à l’azur ce souffle par sa bouche. (…)  11 Maintenant, ô mon Dieu, je sais que chaque chose Porte en... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 12:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2005

La métaphysique du corps

La métaphysique du corps s’entr’aperçoit dans les images. L’âme du corps module en chaque fragment sa musique de sphères et d’essences au-delà de la simple chaire et de simples ongles. Dans chaque silence du corps on identifie la ligne du sens universel qui a la forme brève et transitive imprime la solennelle marque des dieux et du rêve. Parmi les feuilles, on surprend dans la dernière nymphe ce qui dans la femme est encore branche et rosée ; et, plus que nature, pensée ... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 12:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2005

Les dessins de Lila

. .
Posté par memoire du vent à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2005

L'océan

Loin des chiens hargneux Et des béliers du troupeau, Mes compagnons de tout repos, Se partagent le manteau bleu, On n’y peut rien, c’est le jeu. Ô troupeau de vagues bleues ! Le monde imaginaire reste heureux Jusqu’à la limite des sables mouvants Où le désespoir privé de manteau Renie la terre, désavoue l’eau, Mais chacun sait qu’il n’y a point Point de passeur devant l’océan. Ensablé ainsi jusqu’à la hauteur Des tempêtes qui filent vers l’intérieur, L’homme comme la... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 12:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2005

SEUIL

. Vêtu de blanc. Vêtu de blanc je suis devant les yeux de qui m’aime et de qui ne m’aime pas, je pose enfin devant personne ou le néant ou devant la pupille transparente que je ne vois jamais et qui me voit. Poserai-je ainsi sans fin devant la mort ? Les fleurs de l’acacia jaunissent vite aux montagnes lointaines de l’enfance.  Suis-je ainsi vêtu pour mourir ? Une grande et longue boucle sur la photo altérée par le temps tombe sur mon... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 22:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2005

Le regard bleu

. Nous connaissons par ouï-dire l’existence de l’amour. Assis sur un rocher ou sous un parasol rouge, allongés dans le pré bourdonnant d’insectes, les deux mains sous la nuque, agenouillés dans la fraîcheur et l’obscurité d’une église, ou tassés sur une chaise de paille entre les quatre murs de la chambre, tête basse, les yeux fixés sur un rec- tangle de papier blanc, nous rêvons à des estuaires, des tumultes, des ressacs, des embellies et des marées. Nous écoutons monter en nous le... [Lire la suite]
Posté par memoire du vent à 12:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2005

Jours gris

. La face grise des jours Monotone traversée Où s’estompe l’illusion D’un bonheur bleu La face grise des jours Se regarder sans crainte Pleurer l’enfant Les rêves qu’il avait Oser se retourner et voir Les récifs de l’échouage Vaciller sans tomber La face grise des jours Sur cette vie en pointillés Planter ses pieds face à la mer Et puis se taire
Posté par memoire du vent à 09:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 novembre 2005

Fleurs de nénuphar

Posté par memoire du vent à 09:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]