LUCARNE

A travers cette lucarne ovale, vous percevrez un peu de moi. Balade au hasard du chemin, déambulation vers les choses que j'aime. Je ne sais pas où je vais... Je me laisse simplement porter au gré du vent.

10 octobre 2005

Frans Krajcberg

fk1_copyflor_do_mangue3

                                      Fleur de mangue

.

Jeudi dernier sur la route, dans ma voiture,  j'écoutai distraitement france Inter   

lorsque la voix d'un homme, sa parole m'interpella, me subjuga :                                                                  

« Mon œuvre est un manifeste. J’exprime ce que j’ai vu hier au Mato Grosso, en Amazonie ou dans l’état de Bahia.

Je montre la violence contre-nature faite à la vie. La destruction a des formes bien qu’elle parle de l’inexistant. Je ne cherche pas à faire de la sculpture. Je cherche des formes à mon cri. Peindre la musique pure n’est pas facile.

Comment faire crier une sculpture comme une voix ? »

.

frans1901 

.

"Je suis né de ce monde qui s'appelle nature et le grand impact de la nature, c'est au Brésil que je l'ai eu. J'y suis né une seconde fois : C'est ici que j'ai pris conscience d'être un homme et de participer à la vie avec ma sensibilité, mon travail, ma pensée. Ici, je me sens bien. A part les Indiens, nous sommes tous venus d'ailleurs et j'ai besoin des forêts sauvages, riches, mouvementées vibrantes de couleurs, poussant librement. je ne sens pas les forêts Plantées d'Europe et les intolérances de l'Europe continuent à m'inquiéter, je me sens juif parce que je le suis et surtout parce qu'on m'a faitl'être, mais je ne suis pas religieux. je redoute le fanatisme des nationalismes et des religions. J'ai toujours été internationaliste et la nature m'a rendu planétaire. Naître et mourir, c'est la loi commune à toutes les espèces, même si les citadins des bunker ne s'en souviennent que devant la mort. Tout ce qui naît sur cette planète a le droit d'y vivre."

.

Frans Krajcberg artiste sculpteur se bat pour sauver la planète. Ce militant

écologiste vit au milieu de la forêt amazonienne, il utilise son art en réponse

aux menaces de destruction de la nature qui l'entoure.

Ses totems, ses toiles, ses photos redonnent vie à l'amazonnie.

.

fktronc5

                  Tronc  F. Krajcberg

"j'ai eu pour la première fois, le besoin de sentir la matière, pas la peinture. J'ai fait des empreintes de terres et de pierres. Puis j'ai pris directement la terre en la collant. Ça ressemble à une espèce de Tachisme. Mai ça ne l'est pas. Ce n'est pas une peinture jetée. Il n'y a pas la gestuelle Picturale. Ce sont des empreintes, des relevés. Des morceaux de nature. Après, je ne pouvais plus travailler à Paris : où trouver mes terres ? Plus tard, quand j'ai abandonné Ibiza pour le Minas, j'ai apporté mes bois du Brésil à Paris, jusqu'en 1967. Mais il me manquait toujours un morceau. Puis j'ai senti fausse cette démarche d'apporter des bois du Minas pour les travailler à Paris. C'était faire de la sculpture pour la sculpture, parce que la société l'a définie comme ça. Mais en réalité ? C'est tout le contraire de moi. Moi, je veux montrer les possibilités qu'offre la nature. La nature a précédé le Tachisme et toutes les conventions de l'art. Si l'homme imite la nature sans le savoir, c'est son histoire. La nature existe au-delà." 

.

fkestampageempreinte_de_sable1

      Empreinte de sable

"Frans Krajcberg arrive au Brésil en 1948. C’est dans ce pays qu’il initie un processus artistique étroitement lié à la nature, processus qu’il va poursuivre et développer tout au long de sa vie.

L’artiste utilise des fragments de la nature issus de la destruction de la forêt, tels les arbres carbonisés, dans la création d’un langage artistique originelle. Pour ce faire, il s’isole dans la forêt en quête de matériaux et d’inspiration.

Son processus artistique va de la récolte des pigments dans les anciennes mines, à la création de reliefs et de sculptures en bois brûlé. Krajcberg défend un art socialement engagé et à travers son œuvre plastique, il dénonce la destruction de la nature."'

.

fkdessin11

                          Dessin F. Krajcberg

fkdessin8

                               Dessin F. Krajcberg

Depuis une vingtaine d'années, il utilise le bois brûlé de la forêt amazonienne pour créer ses oeuvres.

.

krajcbergl_arbre1

  Arbre  F. Krajcberg

.

Actuellement dans le jardin de Bagatelle, sont exposées ses sculptures.

.

http://lanore.club.fr/fkinfos.html

http://www.geocities.com/actpol/V19FransKrajberg.html

Posté par memoire du vent - Frans Krajcberg - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Très bel art de la nature
    avant de partir pour quelques temps, je suis heureuse d'être passée pour avoir vu cela.
    Bonne future semaine

    Posté par jubilation, 14 octobre 2005 à 21:31
  • Merci Jubilation
    Bon départ et bon retour et bon bon bon bon bon... plein de bon heur pour toi!
    bise

    Posté par Nathalie, 14 octobre 2005 à 22:20

Poster un commentaire